Suivez les aventures de 6 québécoises en stage humanitaire au Guatemala durant l'été 2011

Bienvenue sur notre page, nous sommes enchantées de vous rencontrer =)

Que vous soyez arrivé sur notre page tout à fait par hasard ou que vous connaissiez l'une de nous et vous désirez prendre de nos nouvelles, soyez les bienvenues. Notre blog relatera, en bref, nos aventures vécues au cours du mois de juillet 2011 durant notre mission humanitaire. Nous serons 6 participantes à prendre part à un stage en destination du Guatemala. Nous sommes toutes issues de milieux différents, nous nous connaissons encore très peu mais à l'issue de cette expérience il se tissera certainement des liens très forts entre nous. Nous espérons vous inspirer ! Bonne visite :D

Nouveau

Sanimtaca (Coban) Souvenir de notre passage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après quelques km dans une boîte de pick-up à parcourir des chemins impraticables, nous apercevons au bas d’une montagne la communauté de Sanimtaca.  Nous avons rendu visite à cette communauté avec les dirigeants de Chicoj Raxquix.  Le décor est féérique, la végétation abonde de palmiers, de bananiers, de pins et de plantes exotiques gigantesques.  De petites maisons de bois sont dispersées ici et là dans la montagne.  Le chemin pour s’y rendre est un véritable défi, c’est presqu’un mur!!! Le pick-up nous éjecte pour que nous goutions à cette route chaussés de nos belles bottes de rubber. C’était toute une épreuve physique que de descendre cette pente (en descendant il fallait chasser l’idée que nous devions remonter  plus tard ^^)  On a eu droit à un bel accueil, tous les dirigeants étaient présents et plusieurs habitants de la communauté nous attendaient.  On y a parlé de santé, de famille, d’agriculture, de commerce, d’artisanat, de leur histoire, d’écologie, de récupération, de la protection de l’environnement et d’espèces végétales et animales menacées…  On a visité leur cultures de café, leurs installations, on nous a vendu et présenté tout ce que les femmes tissent, on a mangé avec eux un repas typique. Et ensuite, on a remonté…  le coeur qui pompe à fond, les joues rouges et les pieds détrempés dans nos bottes qui retenaient l’humidité tant à l’extérieur qu’à l’intérieur !!!

Le plus grand problème que rencontre cette communauté est l’accessibilité.

Publicités

Le Guatemala en photos

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chicoj Raxquix, une communauté émouvante…  Cette communauté lourdement affecté par les blessures et les lourds souvenirs laissé par l’atroce génocide dont ils ont été victimes.  Des gens qui se sont reconstruit d’eux-même, aidé par l’Église et désabusé par des promesses non livrées à part entière suite à des accords de Paix. Des personnes si généreuses et attachantes,ils sont des exemples de courage, de vaillance et de conviction.  Ils s’organisent comme ils peuvent mais ont de lourds problèmes de santé  causés par la mauvaise qualité de l’eau qu’ils consomment.

Leur quête : Avoir accès à de l’eau potable.

Hommage à Francesca, merci d’avoir veillée sur nous.

C’est en survolant la terre que j’ai aperçu ce coucher de soleil unique. Du haut du ciel de par-dessus les nuages, ma vision du coucher de soleil diffère. C’est si beau que que les mots me manquent. Dans la Lumière de ce ciel coloré je t’ai aperçu puis je t’ai entendu. Assise sur l’aile droite de l’avion tu me souriais puis je t’entendis rire aux éclats… En un instant tu t’es levée pour faire une pirouette sur l’aile de l’avion, tu marchais tel un funambule du haut des airs…
J’ai su que tu étais là présente dans mon cœur. J’ai alors remercié le fruit de mon imagination qui m’a permis d’entendre à nouveau L’Echo de ton rire éclatant. Quel beau moment réconfortant puisque dans ce ciel époustouflant j’ai partagé un moment ton univers.
Libre comme l’air, tel que tu l’es.

Te quiero muchisimo mi amiga Francesca xxx
Nathalie

Le langage du cœur

Je suis debarquée dans ce petit village de Chicoj Raquix comme une étrangère. Je me suis sentie isolée au milieu de tous ces gens prisionnière de la barrière des mots. Et petit à petit j’ai découvert dans leurs yeux une parcelle de qui ils sont et sans pouvoir communiquer on s’est rencontré et on s’est aimé. J’ai découvert au cœur de ce peuple Maya le pouvoir de la communication au delà des mots. Chantal

Départ pour le Québec demain matin

« La chaleur de ces gens et l’authenticité des liens developpés m’ont beaucoup ému. Et les filles vous allez me manquer » Chantal

 » La non existence du facteur temps me manquera et le fait que chaque jour est une nouvelle aventure » Valérie

 » Vivre 3 semaines sans obligation,qu’elle merveille !!! » Jacinthe

Chicoj Raxquix, un brin d’histoire

Cette communauté a été fondée en 1984, en pleine guerre civile qui a durée 35 ans. Après avoir été pris en charge par l’église catholique, ce n’est qu’en 2002 que l’Église leur cède le droit à la terre à un prix minime. Depuis ce, débuta le developpement de la communauté. Malgré qu’encore aujourd’hui on ressent les cicatrices profondes laissées par un passé douloureux. Cette communauté fait preuve d’un courage incommensurable. Encore en 2011 leur plus grand rêve est d’avoir de l’eau puisqu’ils dependent de la pluie et d ‘une petite marre stagnante à grenouille situé à 1H30 de marche par un sentier abrupte.

À partir de demain 6 hr, en route vers Chicoj Raxquix et Sanimtaca (communautés maya)

On aura plus accès à rien pendant 6 jours!

Hasta luego 🙂